Coiffeur.se.s indépendant.e.s : Bien débuter son activité en tant que freelance

Démarrer son activité de coiffeur/coiffeuse indépendante peut s’avérer stressant, après toutes les démarches, enfin terminées, l’heure de l’organisation est arrivée. Il vous faut déterminer le matériel nécessaire à la bonne pratique de votre activité et, avec ça, définir votre budget.

Le matériel

Lorsqu'on fait de la coiffure à domicile ou en tant qu’indépendant, il faut bien choisir son matériel. Car il ne faut pas en manquer mais il faut pouvoir le transporter sans trop de difficultés. Nous avons donc décidé de vous présenter une liste exhaustive du matériel essentiel à avoir pour commencer.

Mallette des essentiels (coupe cheveux femme):

  • Ciseaux coupe,
  • Ciseaux sculpteur,
  • 1 étui à ciseaux,
  • Rasoirs et lames,
  • 1 miroir,
  • Brosses,
  • Peignes de coupe,
  • Démêloir,
  • 1 Sèche-cheveux embouts et diffuseur,
  • 1 lisseur,
  • 1 fer à boucler,
  • Pinces sépare mèches,
  • Pinces crocodile,
  • 1 lave-tête,
  • 1 douchette,
  • Peignoirs,
  • Tablier,
  • Serviettes,
  • Gants,
  • Produits,
  • 1 nuancier.

Pour les autres types de rendez-vous (ex : coloration, rasage/barbe, évènements tels que des mariages…) pensez à prévoir une mallette supplémentaire. Vous pouvez la composer de compartiments indépendants et interchangeables et vous déplacer qu’avec celui nécessaire à la prestation effectuée.

Nos check-listes de matériels de coiffure - Pour coiffeurs indépendants

N'oubliez pas, cette liste n’est pas définitive, et évoluera en fonction de vos clients, les prestations effectuées et les contraintes éventuelles de déplacement.

Vous pouvez aussi vous rendre sur ce site pour obtenir des informations complémentaires sur le matériel indispensable.

Le budget

Votre budget prévisionnel est un tableau financier qui estime l’ensemble des dépenses (ou charges) et recettes (ou revenus) à venir, ce, afin de vous aider à anticiper les risques et à prendre les bonnes décisions avant qu’il ne soit trop tard. Il est fortement conseillé en particulier lorsqu'on lance son activité.

Ce document est également important si vous souhaitez faire un emprunt ou un prêt auprès d’une banque, car il est le “reflet de la santé financière de votre entreprise”. Vous serez en mesure de présenter un document complet qui vérifie la viabilité, la performance et la rentabilité de votre projet et de justifier le montant demandé tout en rassurant l’organisme de prêt quant aux revenus qui seront générés.

Le budget prévisionnel, souvent perçu comme compliqué, en décourage plus d’un. Ce qui explique les échecs de certains projets, car connaître son budget global est, comme je l’ai dit plus haut, très fortement conseillé, et je dirais même indispensable. Mais c’est une idée préconçu, élaborer votre budget n’a rien de sorcier et croyez moi quand je vous dit que si vous êtes parvenus à cette étape de la création, de votre activité, alors le plus dur est passé.

Faire un plan (ou budget) prévisionnel

Le plan prévisionnel se composent des tableaux suivant :

  • Plan de financement initial : La différence entre les ressources et les besoins représente soit un excédent de trésorerie, soit un besoin de trésorerie ce qui permettra d’établir un plan de financement prévisionnel adapté
  • Tableau de suivi recettes-dépenses :
  • Compte de résultat prévisionnel : Présenter le résultat net (bénéfice ou perte) obtenu par différence entre les produits (les recettes) et les charges (dépenses) de l’entreprise.
  • Plan de trésorerie : Apprécier la solidité de la structure financière à moyen terme de l’entreprise afin d’anticiper d’éventuels besoins de trésorerie
  • Bilan prévisionnel : permet d’évaluer l’état de santé de l’entreprise à un instant T. Ce tableau est une représentation du patrimoine de l’entreprise, soit, ce qu’elle possède l’entreprise (actifs) et ce qu’elle doit (passif).

Vous pouvez commencer par définir vos objectifs, les éventuelles restrictions à envisager, vos pistes d'amélioration (s' il y en a), etc… ce qui vous donnera une meilleure approche de votre projet.

Nous conseillons de débuter votre budget prévisionnel par l'estimation des recettes/ventes car une fois définis, vous pouvez déterminer les dépenses nécessaires pour atteindre vos objectifs de ventes. Ici on identifie ce qui va rapporter à votre entreprise. Pour un coiffeur/coiffeuse il s’agit principalement des prestations de services mais on peut aussi avoir la vente de marchandises (vente de produits & matériel de coiffure).

Cette partie est la plus compliquée du budget prévisionnel car c'est celle qui est la plus aléatoire, surtout si vous avez peu ou pas d’historique d’activité sur lequel vous appuyer. Il faudra donc vous appuyer sur vos connaissances du secteur (coût de prestation, prix des produits, bonne portance du marché..).

Estimez ensuite vos dépenses, en évaluant les besoins pour l’atteinte de vos prévisions de recettes.Listez, ici, tout ce qui sera nécessaire à l’atteinte de vos objectifs et ventes prévisionnelles. Il s’agit des charges tels que l’achat des équipements/produits/matériel, les actions marketing pour faire connaître votre activité, etc... Autres frais de fonctionnement de l’entreprise : Ces frais correspondent à tous les autres frais et charges nécessaires au bon fonctionnement de votre entreprise/activité. On y trouve les assurances, les frais de comptabilité et de gestion, les impôts, etc...

Une fois que vous avez fais cela, vous pouvez vous lancer dans la création de vos tableaux.

Plus en détails sur le site COMPTA FACILE.

Modèle de budget prévisionnel ici : https://bit.ly/3dSvipO

Vous pouvez également trouver des modèles déjà fait et à télécharger, facilement, sur internet.

Attention : Ce budget reste “prévisionnel”, ce qui signifie qu’il n’est pas définitif. En fonction des éléments supplémentaires qui s'ajoutent (ou s'enlèvent) au cours de l’année (achat de fournitures supplémentaires, impôts, lancement d’une nouvelle activité…), ce budget pourra évoluer dans le temps.

Camille

C’est le service que nous proposons. Cette solution, pensée et créée par Philippe Binard, coiffeur de profession, permet de mettre en relation coiffeurs indépendants et salons de coiffure pour des contrats plus ou moins courts afin d’effectuer des missions occasionnelles là où il y a un besoin à un instant T.

Bien que le service soit proposé à tous les coiffeurs freelance et salons de coiffure déjà installés et lancés dans leur activité, elle est aussi un outil intéressant lorsque vous démarrez votre activité d’indépendant !

En effet, une des problématiques et inquiétudes majeurs des nouveaux coiffeurs freelance qui lance leur activité d’indépendant est le manque de clientèle et donc la faible rentrée d’argent. Avec Camille vous avez la possibilité d’obtenir des missions même si vous n’avez pas encore développé votre clientèle. Vous réalisez des missions de durées plus ou moins importantes dans des salons qui pourraient avoir des besoins de coiffeurs et coiffeuses sur une période donnée.

Camille pour les coiffeurs/coiffeuses indépendants c’est :

  • Des missions sur-mesure
  • Une diversité de missions
  • Des contrats de court ou longue durée
  • Une liberté d'organisation
  • Un salaire à votre juste valeur

Pour les salons :

  • Des coiffeurs.ses qualifié.e.s
  • Des profils variés
  • Des contrats d'une durée adaptée à vos besoins
  • Des missions sécurisées qui empêchent tout débauchage de salariés ou de clients de la part du coiffeur freelance

Articles similaires :

Partager l'article